Cépage Bouteille Viandes

Cépage Bouteille Viandes

Condates - Coteaux du Giennois AOC - Rouge 2009
Condates - Coteaux du Giennois AOC - Rouge 2009 Cépage : 50% gamay 50 % pinot noir Age des vignes : 10 ans et plus Densité de plantation : 6500 pieds par ha Sol : argilo-calcaire sur marne du Kimméridgien Vinification : - Vendanges manuelles - Macération et fermentation alcoolique de 10 à 15 jours dans des cuves inox thermo-régulées (piégeage et remontage 1 à 2 fois par jour) - Décuvage et pressurage à faible pression - Elevage en cuves (40 %) et en fûts (60 %) avec soutirage et aération pendant 6 à 12 mois - Fermentation malo-lactique - Assemblage - Filtration très légère avant mise en bouteille Degré alcoolique : 12. Température de consommation : 14 à 16°C Accords mets et vin : Pouvant accompagner tout un repas, il sera à son avantage avec des viandes grillées, de la charcuterie et tous les fromages.
 
L'Epineau - Coteaux du Giennois AOC - Rouge 2009
L'Epineau - Coteaux du Giennois AOC - Rouge 2009 Cépage : 20 % gamay 80 % pinot noir Age des vignes : 5 ans et plus Densité de plantation : 6500 pieds par ha Sol : argilo-calcaire sur marne du Kimméridgien Vinification : - Vendanges à la machine, égrappage - Macération et fermentation alcoolique de 10 à 15 jours dans des cuves inox thermo-régulées (piégeage et remontage 1 à 2 fois par jour) - Décuvage et pressurage à faible pression - Elevage en cuves avec soutirage et aération pendant 6 à 12 mois - Fermentation malo-lactique - Filtration très légère avant mise en bouteille Degré alcoolique : 12. Température de consommation : 14 à 16°C Accords mets et vin : Il peut se boire tout au long du repas, nous enchantera également avec de la charcuterie, mais découvrez-le avec des viandes rouges en sauce ou un lapin à la moutarde.
 
CHIGNIN BERGERON
CHIGNIN BERGERON Cépage : 100 % Roussanne. Une 1ère mise en bouteille est généralement effectuée au début du printemps (à boire dans sa jeunesse). Servi à 12°, il accompagne merveilleusement viandes en crème, tous les poissons en particulier ceux des lacs alpins, sans oublier les mets de fêtes tel foie gras poêlé, langoustines et bien sûr le homard.