Alimentation Exploitation

Alimentation Exploitation

Interview de Mme Bahr Barbara de la ferme "Earl de chèrevie"
Le problème il y en a un et il est énorme est LA RENTABILITÉ au bout de 10 ans nous ne sommes pas sures de continuer car nous élevons nos volailles dans les meilleurs conditions possibles : alimentation, mais aussi durée : 120 à 150 jours et race : pas du blanc trop rapide et pas bon, donc nous produisons du rouge. Votre exploitation est marquée par une particularité, vous produisez vous même l'alimentation de vos bêtes, pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Traçabilité à 200%, nous sommes agriculteurs et c'est aussi plus facile.
 
Interview de M. Ludovic Vassaux
Ceci permet d'avoir une alimentation beaucoup moins contraignante par rapport à des animaux plus performants, nécessitant une alimentation plus pointue. Au tout début il y avait des vaches normandes, mais c'était essentiellement une exploitation céréalière, et ce encore jusqu'à l'année dernière. Votre exploitation est marquée par une particularité, vous produisez vous même l'alimentation de vos bêtes.
 
EPLEFPA des Landes
Ces productions sont réalisées dans des conditions optimales de qualité : alimentation sans OGM à partir des fourrages et céréales de l'exploitation, élevage bovin à l'herbe, parcelles en zone natura 2000. Ils y apprennent les gestes techniques propres aux métiers (contention des animaux, alimentation, reproduction?), réalisent des diagnostics technico économiques, des bilans fourragers etc? L'exploitation du lycée effectue près de 5000h élève/an, avec les apprentis, formations adultes, lycéens et BTS. 40 vêlages/an 75 UGB Taux de renouvellement annuel 30% SAU 63 Ha Commercialisation en vente directe : 75% de la production Engraissement 15 vaches de réforme / an Boeuf Chalosse 50% et vente directe 50% Vente de 20 broutards mâles / an dont 1/3 en vente directe Vêlages groupés en IA CA : 360 000 euros/an Une exploitation agricole au service de la formation et du développement : Les exploitations de lycées agricoles mettent en place des systèmes d'exploitation à dimension réelle avec un objectif d'équilibre budgétaire.