Alimentation Ferme Vente

Alimentation Ferme Vente

Interview de Mme Bahr Barbara de la ferme "Earl de chèrevie"
Le problème il y en a un et il est énorme est LA RENTABILITÉ au bout de 10 ans nous ne sommes pas sures de continuer car nous élevons nos volailles dans les meilleurs conditions possibles : alimentation, mais aussi durée : 120 à 150 jours et race : pas du blanc trop rapide et pas bon, donc nous produisons du rouge. De ce fait nous avons des coûts de production élevés, cela prend beaucoup de temps : nourrir, abattage vente, la main d'oeuvre est élevée également Nous écoulons notre production essentiellement dans le département 89 lors des marchés et des ouvertures à la ferme ainsi qu'aux clients de passage. La répartition des ventes se fait comme suit : - 1/3 marché vendredi - 1/3 marché samedi - 1/3 enlevé à la ferme Nous ne pouvons par élargir notre distribution en raison des règles d'hygiène qui nous obligent à ne pas dépasser les 80 kms autour de la ferme en gestion de froid.
 
Une démarche globale
J'ai la volonté, à mon échelle, de recréer un vrai lien entre la production et les consommateurs ; je pense qu'un bon nombre de personnes sont perdues par des méthodes de vente offensives et des filières trop complexes : Comment en vouloir à quelqu'un qui milite pour le bien être animal et qui, dans le même temps, achète des volailles de 32 jours au supermarché ? - Il y a le problème financier : personnellement, je trouve que la vie est chère mais qu'il faut, et faudra, consacrer une plus grosse partie de son budget à son alimentation. Pour suivre cette démarche, j'ai travaillé sur tous les plans pour limiter au maximum les intrants extérieurs : Abattage à la ferme, aliment auto-produit (pas encore autonome à 100%), auto-construction de poulaillers mobiles (production de l'isolant sur place), travail sur les semences paysannes (céréales, maïs, protéagineux), lien avec des entreprises du coin (pressage des grains et tourteau chez SOLIBIO à 5 km, échange de foin contre du fumier avec les éleveurs voisins, travail du sol en entraide.
 
AB = Agriculture Bio ou Agro Business
Ensuite, et pour ne pas se tromper sur la bio de demain, il faut savoir que certains labels sont de qualité et assure une alimentation de producteur 100% Bio, comme les labels « Biocohérence », Nature&Progrès et Déméter en Biodynamie, qui ont des cahiers des charges très stricts, avec un volet éthique et social. Soyons responsable par le coeur et non par intérêt? En conclusion, pour guider au mieux nos consommateurs, je leur conseille d'abord de se tourner vers des productions locales comme la vente directe à la ferme, les marchés de producteurs, les AMAP, etc.
 
Interview de M. Ludovic Vassaux
Ceci permet d'avoir une alimentation beaucoup moins contraignante par rapport à des animaux plus performants, nécessitant une alimentation plus pointue. Pouvez vous nous en dire plus ? Les Maraîchines sont alimentées essentiellement avec du foin, et occasionnellement avec du blé issu de la ferme. Nous produisons, sur la ferme, du foin de prairie et du foin de luzerne. La viande arrive donc à la ferme conditionnée sous forme de colis de 5 kilos. Je me suis donc installé en mai avec cette race là, avec comme objectif de valoriser une production de veau de lait sous la mère en vente directe.
 
 
EPLEFPA des Landes
Ces productions sont réalisées dans des conditions optimales de qualité : alimentation sans OGM à partir des fourrages et céréales de l'exploitation, élevage bovin à l'herbe, parcelles en zone natura 2000. Ils y apprennent les gestes techniques propres aux métiers (contention des animaux, alimentation, reproduction?), réalisent des diagnostics technico économiques, des bilans fourragers etc? L'exploitation du lycée effectue près de 5000h élève/an, avec les apprentis, formations adultes, lycéens et BTS. La ferme dispose d'un système de contention récent, permettant un travail efficace et sécurisé. Ces derniers participent, en partenariat avec les enseignants, aux travaux sur la ferme à l'occasion de mini stage, travaux pratiques et dirigés. Nous réalisons une vente mensuelle de boeuf et de veau en colis de viande en frais : colis "gourmandise" de 5kg de pièces nobles de boeuf colis "familial" de 5kg de steaks hachés colis "cordon bleu" de 5k de bourguignon colis "Tendre et rosé" de 5kg de pièces nobles de veau Les ventes de poulet ont lieu tous les 2 mois environ : Colis "lou pioc" de 4 poulets bio prêt à cuire Par ailleurs, nous commercialisons de la charcuterie (rillettes de poulet, saucisson et viande séchée de boeuf) ainsi que des plats cuisinés en bocaux et en poche sous vide : daube, blanquette, Boeuf Bolognaise, poulet basquaise,, poulet aux écrevisses, tripes, axoa.
 
SICOT Patrice
Producteur de volailles de plein air, alimentation sans OGM. Abattage tous les 15 jours dans abattoir agréé et vente directe à la ferme. producteur de pigeons de chair, vente de 80% des pigeonneaux dans abattoir agréé et reprise des 20% en vente directe à la ferme.
 
Nos produits
Les lapins sont élevés à l'ancienne en clapiers et avec une alimentation à base de céréales foin paille et légumes. Notre production de produits fermiers est en vente directe à la ferme ou sur les marchés. Tous nos produits servent aussi à l'élaboration des repas de la ferme auberge ainsi que les légumes du jardin.