Directe Exploitation

Directe Exploitation

Interview de M. Alain Dieumegard
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? J'ai été un des premiers à pratiquer la vente en directe à cueillir, il y a maintenant 26 ans. Sur votre exploitation, quelles sont les variétés cultivées ? Nous faisons de la pomme de terre à ramasser et c'est quelque chose qui fonctionne bien. Votre exploitation est principalement tournée vers la production de pommes.
 
Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"
Cette façon de travailler permet de fidéliser un groupe de clients toute la saison, aussi bien pour la vente directe que pour mes AMAP. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? La vente directe représentait 90% de mes ventes quand je me suis installé en 2003. Mais disons qu'aujourd'hui la vente directe représente 50%, avec des clients de Poitiers, la rochelle, etc. Étant donné toutes les variétés présentes sur votre exploitation, est vous en mesure de produire toute l'année des fruits ? comment organisez vous votre production ? Mon but est de produire des fruits une partie de l'année mais surtout pour étaler et respecter les saisons.
 
Un peu d'histoire
La vente directe a donc commencé en 2003 avec les premières caissettes de vaches et rapidement de veaux. Installés à Saint Aubin Le Cloud, nous avons orienté notre exploitation vers l'élevage et la production de céréales. Voilà rapidement brossé l'historique de notre exploitation en attendant d'autres évolutions car nous ne manquons pas d'idées pour vous faire découvrir les produits de notre exploitation !.
 
Interview de Mme Challier de "la Ferme des Bonshommes"
Comment organisez-vous vos distributions ? Nous choisissons avec une grande attention les porcs qui seront destinés à la vente directe. Nous récupérons les carcasses des porcs que nous avons choisis pour la vente directe. Notre commercialisation se fait essentiellement en vente directe sur les marchés et à la ferme. Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ? Eleveurs depuis plus de 5 générations, nous continuer d'élever aujourd'hui des porcs sur la commune d'Authon-du-Perche, située dans le Parc Naturel Régional du Perche en Eure-et-Loir.
 
 
Interview de M. et MmeGuerinot de "la Ferme Guerinot"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? Nous ne la voyons pas évoluer beaucoup. Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ? L'exploitation se situe en Seine et Marne entre les villes de Provins et Bray-sur-Seine. Nous sommes installés depuis 1981, à l'origine en tant que céréalier sur une exploitation de 50 hectares.
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Afin d'avoir un panel de légumes en vente directe bien achalandé qui suivent les saisons. Ce qui engendre un coût de revient élevé du fait qu'on n'écoule pas de grande quantité, du coup seul la vente en directe nous permet de faire une petite marge. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? En pleine expansion mais la vente au panier a eu une tendance à chuter depuis 2009 et là se stabilise. Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ? La ferme a été créée il y a 12 ans, sur des terres nouvellement acquise par mon père, anciennement exploitant, il a commencé à cultiver des légumes en les soignant par isothérapie.
 
Interview de M. et MmeRouquette Rémy et Nadia de "la Ferme Pomayrol"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Nous faisons de la vente directe depuis 2001, et avons choisi de faire de la qualité à un prix raisonnable. Nous avons noté une augmentation de la consommation en vente directe. Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ? Nous sommes éleveurs et agriculteurs depuis des générations.
 
GAEC delavelle
Contact: 06 43 06 06 98 03 81 68 63 81 Et nous les commercialisons en vente directe à la ferme. Notre exploitation compte 70 vaches laitières dont le lait est transformé en lait à COMTE.
 
 
Colis Boeuf par 10 kg
Colis Boeuf par 10 kg vente directe Boeuf Nos animaux sont nés et éleves sur notre exploitation.
 
Interview de M. Ludovic Vassaux
Je me suis donc installé en mai avec cette race là, avec comme objectif de valoriser une production de veau de lait sous la mère en vente directe. Au tout début il y avait des vaches normandes, mais c'était essentiellement une exploitation céréalière, et ce encore jusqu'à l'année dernière. Votre exploitation est marquée par une particularité, vous produisez vous même l'alimentation de vos bêtes.
 
EPLEFPA des Landes
40 vêlages/an 75 UGB Taux de renouvellement annuel 30% SAU 63 Ha Commercialisation en vente directe : 75% de la production Engraissement 15 vaches de réforme / an Boeuf Chalosse 50% et vente directe 50% Vente de 20 broutards mâles / an dont 1/3 en vente directe Vêlages groupés en IA CA : 360 000 euros/an Une exploitation agricole au service de la formation et du développement : Les exploitations de lycées agricoles mettent en place des systèmes d'exploitation à dimension réelle avec un objectif d'équilibre budgétaire. Les broutards mâles sont vendus une fois sevrés à 6 mois (280 à 350kg de poids vif) pour l'engraissement à l'étranger et en France ou (pour la quasi totalité) en vente directe. L'exploitation commercialise 75% de sa production en vente directe soit 2,5T à 3T par an de viande : colis de boeuf, veau, plats cuisinés et charcuterie.
 
GAEC DU CROC DU MERLE
Nous avons 10 ha de vigne, vente directe de nos vins, en bouteilles et cubis. Production de fromages de vache, vente directe sur la ferme. Vente directe de gelée de cassis, sirop et creme de cassis. Exploitation polyculture, élevage laitier, vignes.
 
 
GAEC de La Bazinière
Nos produits sont vendus : en grandes surfaces (en deux sèvres, vienne et haute vienne), à des grossistes (sud ouest), des marchés (divers), au magasin Plaisirs Fermiers (NIORT) ainsi en vente directe à la ferme (horaires d'ouverture à la ferme : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h, les lundis, mardis et jeudis : de 14 h à 17 h). C'est une exploitation de 96 hectares avec 80 vaches laitières : 80 % de Montbéliarde et 20 % de Prim'Hosltein.
 
EARL CESBRON-MARTIN
Nous en sommes à la quatrième génération de vigneron sur cette même exploitation, et nous avons, de tout temps fait de la vente directe à la cave, et en visite de clientèle.