Directe Biologique Exploitation

Directe Biologique Exploitation

Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"
Cette façon de travailler permet de fidéliser un groupe de clients toute la saison, aussi bien pour la vente directe que pour mes AMAP. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? La vente directe représentait 90% de mes ventes quand je me suis installé en 2003. Mais disons qu'aujourd'hui la vente directe représente 50%, avec des clients de Poitiers, la rochelle, etc. Je ne suis pas militant mais je tiens à me démarquer pour que les consommateurs fassent bien la différence entre la Bio Business et la Vraie Agriculture Biologique. Étant donné toutes les variétés présentes sur votre exploitation, est vous en mesure de produire toute l'année des fruits ? comment organisez vous votre production ? Mon but est de produire des fruits une partie de l'année mais surtout pour étaler et respecter les saisons.
 
Un peu d'histoire
La vente directe a donc commencé en 2003 avec les premières caissettes de vaches et rapidement de veaux. En 2001, nous avons franchi le cap et entamé notre conversion à l'agriculture biologique avec l'objectif, notre certification obtenue, de nous lancer dans la vente de viande bovine à la ferme. Installés à Saint Aubin Le Cloud, nous avons orienté notre exploitation vers l'élevage et la production de céréales. Voilà rapidement brossé l'historique de notre exploitation en attendant d'autres évolutions car nous ne manquons pas d'idées pour vous faire découvrir les produits de notre exploitation !.
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Afin d'avoir un panel de légumes en vente directe bien achalandé qui suivent les saisons. Ce qui engendre un coût de revient élevé du fait qu'on n'écoule pas de grande quantité, du coup seul la vente en directe nous permet de faire une petite marge. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? En pleine expansion mais la vente au panier a eu une tendance à chuter depuis 2009 et là se stabilise. Les prix en AMAP sont forcément moins élevés que dans un magasin bio ou d'un marché en vente directe mais pas non plus un prix bradé du fait d'un coût de revient élevé. Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? C'est tout d'abord nos convictions qui nous ont amenées à l'agriculture biologique et l'agriculture biologique labellisée c'est la clientèle. Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ? La ferme a été créée il y a 12 ans, sur des terres nouvellement acquise par mon père, anciennement exploitant, il a commencé à cultiver des légumes en les soignant par isothérapie.