Foin

Une démarche globale
Pour suivre cette démarche, j'ai travaillé sur tous les plans pour limiter au maximum les intrants extérieurs : Abattage à la ferme, aliment auto-produit (pas encore autonome à 100%), auto-construction de poulaillers mobiles (production de l'isolant sur place), travail sur les semences paysannes (céréales, maïs, protéagineux), lien avec des entreprises du coin (pressage des grains et tourteau chez SOLIBIO à 5 km, échange de foin contre du fumier avec les éleveurs voisins, travail du sol en entraide.
 
Interview de M. Joseph Fetiveau
Quelles sont dans les grandes lignes vos méthodes ? Les légumineuses captent l'azote pour les autres plantes, pourquoi utiliser des engrais azotés de synthèse gourmand en énergie ? Les bovins (entre autres) sont des herbivores (ruminants), l'herbe pâturée ou en foin leur suffit, alors pourquoi cultiver pour eux des céréales ? (avec la longue liste des intrants).
 
L'ELEVAGE LAITIER
Tous les jours, elles sont nourries d'un mélange de maïs ensilage, cérales et foin, elles ont également l'alimentation programmée.
 
Récolte de notre alimentation
Lorsque la traite est terminée foin de luzerne et luzerne fraiche les attends.
 
 
Présentation de la Chèvrerie de Plampinet
Nos chèvres ont un parc extérieur pour se détendre et prendre le soleil, mais sont nourries au foin car des contraintes humaines et géographiques ne nous permettent pas, pour le moment, de sortir les garder en pâturage. Nous voulons l'alimentation la plus équilibrée possible avec du foin des Hautes Alpes et de la plaine de Crau, des céréales (distribuées à la traite), des vitamines, des minéraux et de l'iode non présents dans l'alimentation. Le foin récolté sur les prairies naturelles de l'exploitation est donné à l'automne.
 
La ferme du Vernet
Le troupeau compte aujourd'hui environ 500 chèvres de race Saanen nourries avec du foin de luzerne produit dans la plaine de la Limagne et du maïs.
 
Les salers
En décembre elles rentrent sous la stabulation afin d'être au chaud et de manger de l'ensilage d'herbe et du foin.
 
L'élevage des bovins
A partir de ce stade, la vache est nourrie à l'herbe durant les beaux jours, puis au foin et à l'ensilage (herbe+maïs) l'hiver. Elle est ensuite engraissée pendant 120 à 150 jours avec une ration constituée de foin, ensilage, maïs grain et concentrés avant d'être abattue.
 
 
Notre charte : Vivien d'Anjou vous offre des garanties
Pour que vous ayez toutes les garanties que vous êtes en droit d'attendre de la viande bovine que vous mettez dans votre assiette et celle de vos enfants, nous nous sommes engagés dans plusieurs filières de qualité : Nos animaux sont : - de race Maine Anjou (code race 41-41) - nés dans le berceau de la race (Pays de la Loire ) - bénéficient de 6 mois de pâturage minimum - sont certifiés par Atlantic Qualité Viande Nos animaux : - sont de la race locale Maine Anjou ; - naissent et grandissent sur l'exploitation ; - sont nourris exclusivement de produits de la ferme (herbe, foin, maïs, blé, pois protéagineux.
 
earltourteron baudouin
A l'entrée de village de Tourteron à droite juste après le panneau de "Tourteron" en venant de Saint Pompain, vous découvrirez notre chèvrerie en bois dans laquelle se trouvent nos chèvres alpines et poitevines que nous nourrissons uniquement avec nos produits d'exploitation : L'hiver : -choux betterave foin de luzerne Au printemps et l'été : -luzerne fraîche foin et lors de la traite avoine, orge, lupin et tournesol Avec le lait qu'elles nous donnent nous fabriquons nos fromages de chèvre sous différents affinages, formes et saveurs.
 
EARL DU PUISOT
Elles sont nourries à l'herbe l'été et l'hiver avec du foin, du lin,pulpes de betteraves.
 
Interview de M. Ludovic Vassaux
Pouvez vous nous en dire plus ? Les Maraîchines sont alimentées essentiellement avec du foin, et occasionnellement avec du blé issu de la ferme. Nous produisons, sur la ferme, du foin de prairie et du foin de luzerne. La Maraîchine valorise très bien le fourrage et le foin d'une manière générale, sans pour autant avoir d'ensilage ou d'apport d'aliment extérieur.
 
 
EARL de Lauriere
Viande rosée, les vaches sont alimentées avec les produits de la ferme ( herbe, foin, luzerne, blé ).
 
Foin basse densité
Foin basse densité Petites bottes de foin de 10 kg.
 
FETIVEAU Joseph
L'alimentation des animaux est à base de pâturage et de foin.
 
EPLEFPA des Landes
En période hivernale la ration de base pour les mères et les génisses est composée d'ensilage de maïs et de céréales et de foin à volonté.
 
 
Tome des Bauges AOC
Les vaches sont nourries exclusivement avec de l'herbe (du foin en hiver) et des céréales (garantis sans OGM).
 
Ferme du chêne
Notre exploitation dispose aujourd'hui d'une quinzaine d'hectares qui nous permettent de produire la totalité du foin dont nous avons besoin pour notre troupeau.
 
STOUTAH PHILIPPE
L'alimentation du cheptel est essentiellement issue de l'exploitation, 100 % végétale, herbe, foin et céréales, le tout sans OGM.
 
Nos produits
Les lapins sont élevés à l'ancienne en clapiers et avec une alimentation à base de céréales foin paille et légumes.