Production Bio

Production Bio

Mais au fait, c'est quoi la bio ?
Plus tard viendra aussi le refus des OGM, la volonté de créer des filières respectueuses de ces modes de production. Aujourd'hui, à mon échelle, je constate que ce mouvement pour la bio ne cesse de croitre et que les gens commencent à se poser des questions sur leurs modes de consommation, les agriculteurs remettent plus en cause leur système de production.
 
Interview de M. Paul Penicaud de la ferme "LA VOLAILLE BIO DE LIGOURE"
Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? J'ai choisi l'agriculture biologique pour appliquer mes convictions : je pense que toutes les filières, et en particulier les filières agricoles, doivent être cohérentes. J'ai vu des agriculteurs conventionnels se « plaindre » de la chute des cours de leurs production. Le reste de la production est livré à des associations de consommateurs et aux écoles de la région (par l'intermédiaire de la plate forme Manger-Bio-Limousin).
 
Interview de la ferme "BIPERDUNA"
Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je produis en agriculture biologique essentiellement à cause de l'impact de l'alimentation sur la santé.
 
Interview de M. Joseph Fetiveau
Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? C'est facile mais très long de dire pourquoi le bio et encore plus de l'écrire, mais je peux donner les grandes lignes suite aux questions. Quelles sont les avantages pour la production ? La qualité du produit fini ( viande de veau élevé au pis et boeuf de race limousine sur mon exploitation), dépend de l'attention journalière de l'éleveur à produire, mais aussi des conditions de préparation et de cuisson de la viande.
 
 
AB = Agriculture Bio ou Agro Business
Une pomme bio d'un verger bio « classique », c'est 500 à 1000 arbres/ha pour 15 à 30 tonnes/ha de production.
 
La ronde des logo
Jusque là rien à dire, et je me suis même trouvé satisfait que d'autres arbo prennent conscience de nos systèmes de production ; c'était pour moi la clef de la réussite : un message enfin compris. Sachez également que malgré leur autorisation, de nombreux produits sont nocifs pour la santé humaine et font mourir un grand nombre d'auxiliaires utiles aux cultures ; heureusement que la roténone vient d'être retirée ! Il est évident qu'en densifiant les populations, les arbres seront plus sensibles aux facteurs extérieurs et comme la production de fruits est très technique, ces traitements sont quasi obligatoires. Ma question est alors la suivante : avec de telles méthodes et de telle autorisation, l'arboriculture bio sera-t-elle plus dangereuse pour l'homme et notre environnement que la production fruitière intégrée qui utilise des insecticides spécifiques (acaricides, aphicides?) et avec un cahier des charges relativement homogène entre tous les pays, contrairement à celui de la bio ? Ainsi, vous verrez donc des vergers palissés avec de grands poteaux, des filets nylon au dessus des pommiers pour lutter contre la grêle, des systèmes s'arrosage très performant et intempestifs comme dans les vergers du conventionnels.
 
Interview de M. Jean François Gautheron de la ferme "GAUTHERON"
Après étude la filière bleu blanc coeur offre des garanties de résultats suite à des analyses sur des pièces de viande de ma production, donc c'est bien ma viande qui correspond à cet éthique. Seul secteur épargné un peu par ma volonté, le centre de la France et le nord ouest où il y a de la production sur place. Le bio en légumes et fruits c'est très bien mais pour la viande bovine je trouve le surcoût énorme car les particuliers ont souvent un budget restreint.
 
Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"
Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je suis déjà en "BioCohérence" : nouveau logo de la FNAB créé depuis Juillet 2010. Étant donné toutes les variétés présentes sur votre exploitation, est vous en mesure de produire toute l'année des fruits ? comment organisez vous votre production ? Mon but est de produire des fruits une partie de l'année mais surtout pour étaler et respecter les saisons.
 
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? C'est tout d'abord nos convictions qui nous ont amenées à l'agriculture biologique et l'agriculture biologique labellisée c'est la clientèle. Il faut aussi dire que cela ouvre un débouché supplémentaire, car cela nous permet de vendre nos produits au juste prix par rapport à leur valeur puisqu'on peut justifier qu'on travaille en AB alors qu'en agriculture traditionnelle on ne pouvait vendre notre production qu'aux prix conventionnels malgré nos méthodes respectueuses de l'environnement. C'est un vrai mouvement militant qui va à contre courant de la grande distribution et qui propose une production de qualité, pleine de fraîcheur mais qui n'a pas tous les avantages de la grande distribution.
 
EPLEFPA des Landes
Les lycées agricoles de Dax et Sabres, au travers de leurs 2 exploitations agricoles (Domaines de Laluque et des Bourdettes) réalisent la production et la commercialisation de boeuf, de veau (Domaine de Laluque) et de poulets en agriculture biologique(Domaine des Bourdettes). 40 vêlages/an 75 UGB Taux de renouvellement annuel 30% SAU 63 Ha Commercialisation en vente directe : 75% de la production Engraissement 15 vaches de réforme / an Boeuf Chalosse 50% et vente directe 50% Vente de 20 broutards mâles / an dont 1/3 en vente directe Vêlages groupés en IA CA : 360 000 euros/an Une exploitation agricole au service de la formation et du développement : Les exploitations de lycées agricoles mettent en place des systèmes d'exploitation à dimension réelle avec un objectif d'équilibre budgétaire. L'exploitation commercialise 75% de sa production en vente directe soit 2,5T à 3T par an de viande : colis de boeuf, veau, plats cuisinés et charcuterie. Nous réalisons une vente mensuelle de boeuf et de veau en colis de viande en frais : colis "gourmandise" de 5kg de pièces nobles de boeuf colis "familial" de 5kg de steaks hachés colis "cordon bleu" de 5k de bourguignon colis "Tendre et rosé" de 5kg de pièces nobles de veau Les ventes de poulet ont lieu tous les 2 mois environ : Colis "lou pioc" de 4 poulets bio prêt à cuire Par ailleurs, nous commercialisons de la charcuterie (rillettes de poulet, saucisson et viande séchée de boeuf) ainsi que des plats cuisinés en bocaux et en poche sous vide : daube, blanquette, Boeuf Bolognaise, poulet basquaise,, poulet aux écrevisses, tripes, axoa.
 
Jean Pierre Martin
Nous vendons notre production à la ferme le Mercredi de 17h30 à 20h, le Vendredi de 16h à 20h et le Samedi de 9h à 13h. Nous sommes en conversion bio, et fabriquons également des confitures insolites. Nous proposons également une large gamme de produits de 18 autres producteurs bio locaux.
 
gaec de Laisia
Production de : gruyère de Comté, morbier, raclette, tomme. Petite ferme dans le Haut-Jura, à 1200 m, produisant des fromages certifiés en agriculture bio, à partir du lait de 15 vaches laitières de race Villarde.
 
 
Chateau Saint Louis
Exploitation viticole certifiée AB pour la totalité des surfaces, avec production de vins BIO et leurs conditionnements.
 
Jardin d'Anthémis
Production légume de saison. Agriculture Bio depuis 30 ans en Sologne.