Vendre

Retrouvez-nous sur le marché!
Le moment est venu, même si la saison a pris beaucoup de retards, de vendre une partie de la production sur les marchés.
 
2 médailles d'or (Anjou rouge et Gamay rouge) et 1 d'argent (Saumur rouge)
« D'ailleurs, souvent le viticulteur rogne un peu sur sa marge pour vendre à la grande distribution et conserver un tarif à peu près identique à celui de l'achat à la cave ».
 
Du miel bio ? "Les abeilles, elles vont bien où elles veulent" me dit-on souvent !
Eh oui, difficile paradoxalement, de vendre du miel bio ! Car, m'objecte-t-on bien souvent : "vos abeilles, elles vont bien où elles veulent !".
 
Interview de M. Paul Penicaud de la ferme "LA VOLAILLE BIO DE LIGOURE"
Et surtout s'occuper de vendre ses produits, quand on est chef d'entreprise, c'est quand même important ! Pour ma part, la meilleure façon de sécuriser mon travail, c'est de mettre en valeur ma manière de produire, et ceci passe par un label (AB), une marque (Bio Cohérence), et un échange avec mes clients. J'ai fait le choix de ne vendre que des produits frais car les investissements pour refroidir et stocker la viande congelée sont extrêmement lourds.
 
 
Historique du domaine
En 1929 la récolte est vinifiée en cave coopérative et c'est en 1958 que Jean commence à vendre son vin en bouteilles pour assurer progressivement la vente directe de la totalité de la récolte.
 
LE METIER D'HELICICULTEUR
Ne vous lancez jamais dans l'élevage escargots sans avoir bien appris à le connaître, à l'élever et aussi à le commercialiser (pourquoi produire si on ne peut pas vendre ?) Je vous assure que c'est une expérience fantastique, humaine, volontaire, faite d'abnégation de soi.
 
La ronde des logo
Les consommateurs vont encore une nouvelle fois être perdus avec ce nouveau label, mais comprenez bien que je ne peux pas vendre mes fruits sous la même étiquette que ces producteurs bio intensifs.
 
Interview de M. Jean François Gautheron de la ferme "GAUTHERON"
Comment organisez vous vos distributions ? Avec un fichier clients de plus de 1000 personnes, pas de problème pour vendre.
 
 
LES HELICICULTEURS??OUI ILS EXISTENT
Ne vous lancez jamais dans l'élevage escargots sans avoir bien appris à le connaître, à l'élever et aussi à le commercialiser (pourquoi produire si on ne peut pas vendre ?) Je vous assure que c'est une expérience fantastique, humaine, volontaire, faite d'abnégation de soi.
 
Interview de Mme Challier de "la Ferme des Bonshommes"
Depuis ces dernières années, comment avez-vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Le fait d'être éleveur et de vendre en direct sa production apparaît comme un avantage.
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Il faut aussi dire que cela ouvre un débouché supplémentaire, car cela nous permet de vendre nos produits au juste prix par rapport à leur valeur puisqu'on peut justifier qu'on travaille en AB alors qu'en agriculture traditionnelle on ne pouvait vendre notre production qu'aux prix conventionnels malgré nos méthodes respectueuses de l'environnement. Cela a aussi attiré la convoitise de certains grossistes maraîchers en se disant qu'ils pouvaient écouler une marchandise de moins bonne qualité par ce biais, ce qui a aussi fait du tort à ceux qui voulait vendre de la qualité par la vente au panier. Certaines personnes ont cru aussi pouvoir acheter du bio à moindre coût mais en travaillant 45/50 variétés le coût de revient est élevé donc évidement on ne peut pas vendre les produits aux mêmes prix qu'en magasins discount.