Vente Production

Vente Production

Interview de M. Alain Dieumegard
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? J'ai été un des premiers à pratiquer la vente en directe à cueillir, il y a maintenant 26 ans. Au tout début j'étais seul à pratiquer ce mode de vente à la ferme. Mais la production principale reste la pomme, avec ces multiples variétés qui commencent très tôt.
 
Interview de Mme Bahr Barbara de la ferme "Earl de chèrevie"
De ce fait nous avons des coûts de production élevés, cela prend beaucoup de temps : nourrir, abattage vente, la main d'oeuvre est élevée également Nous écoulons notre production essentiellement dans le département 89 lors des marchés et des ouvertures à la ferme ainsi qu'aux clients de passage. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Nous sommes en constante évolution depuis 10 ans et ca c'est énorme malgré la concurrence.
 
Une démarche globale
Mon parcours professionnel m'a conduit vers l'agriculture assez tard puisque je me suis installé en mars 2010, à trente ans (y à pas d'âge !) ; et ceci avec une approche assez réfléchie : J'ai voulu créer mon outil de production en "lien logique" avec le territoire qui m'accueille, aussi bien logique par ce qu'il peux me fournir pour nourrir mes volailles (25ha de terres cultivables) que par la vente directe et le contact avec le consommateur (production induite par la demande. J'ai la volonté, à mon échelle, de recréer un vrai lien entre la production et les consommateurs ; je pense qu'un bon nombre de personnes sont perdues par des méthodes de vente offensives et des filières trop complexes : Comment en vouloir à quelqu'un qui milite pour le bien être animal et qui, dans le même temps, achète des volailles de 32 jours au supermarché ? - Il y a le problème financier : personnellement, je trouve que la vie est chère mais qu'il faut, et faudra, consacrer une plus grosse partie de son budget à son alimentation.
 
Interview de la ferme "BIPERDUNA"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Nous nous sommes adaptés, nous réceptionnons aujourd'hui des groupes pour des visites de l'exploitation et vente. Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je produis en agriculture biologique essentiellement à cause de l'impact de l'alimentation sur la santé.
 
 
Interview de M. Paul Penicaud de la ferme "LA VOLAILLE BIO DE LIGOURE"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Je trouve ça très bien, tous les effets sont bénéfiques. Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? J'ai choisi l'agriculture biologique pour appliquer mes convictions : je pense que toutes les filières, et en particulier les filières agricoles, doivent être cohérentes. J'ai vu des agriculteurs conventionnels se « plaindre » de la chute des cours de leurs production.
 
La production
Nous les finissons un par un, de façon à homogénéiser le lot avant la vente. Nous travaillons avec des fabricants qui ont un savoir faire spécifique à la production cunicole.
 
Interview de M. Jean-Noël Pelette de la ferme "SAFRAN DE BORDEAUX"
Fr Mais le plus grand chiffre correspond à la vente locale. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Au début, en 2007 nous étions une curiosité. Notre réseau de vente s'agrandit et les consommateurs reviennent sur l'exploitation. Nous formons et installons d'autres producteurs en Gironde et partout ailleurs en France et ils ont tous vendu leur production à l'heure actuelle.
 
AB = Agriculture Bio ou Agro Business
Les prix à la vente n'ont plus alors qu'à parler ! Alors que nous parlons de la loi sur l'eau et de la protection de nos nappes, ces vergers, par leur forte densité arbres/ha, demandent des arrosages très importants. Soyons responsable par le coeur et non par intérêt? En conclusion, pour guider au mieux nos consommateurs, je leur conseille d'abord de se tourner vers des productions locales comme la vente directe à la ferme, les marchés de producteurs, les AMAP, etc. Une pomme bio d'un verger bio « classique », c'est 500 à 1000 arbres/ha pour 15 à 30 tonnes/ha de production.
 
 
Présentation de la société
Soit une production annuelle de 1 200 hectolitres environ (3/4 en vin blanc de Savoie, ¼ en vin rouge de Savoie) 180 000 bouteilles environ sont vendues chaque année dont 60 % en restauration et 40 % en vente directe au caveau.
 
Interview de M. Jean François Gautheron de la ferme "GAUTHERON"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? J'ai la chance de voir une évolution énorme de mes ventes et de mon fichier clients, grâce à mon travail sur la ferme, mais grâce également à mes clients qui ont vanté mon travail aux médias, que je n'ai jamais repoussé que ce soit journaux locaux (le journal de Saône et Loire, la Renaissance), presse nationale (le monde), presse spécialisée (le particulier pratique ou 60 millions de consommateurs) mais aussi les chaînes télévisées (FranceÔ ou M6 avec Capital). Après étude la filière bleu blanc coeur offre des garanties de résultats suite à des analyses sur des pièces de viande de ma production, donc c'est bien ma viande qui correspond à cet éthique. Seul secteur épargné un peu par ma volonté, le centre de la France et le nord ouest où il y a de la production sur place.
 
La ferme du Vernet
Tout ces produits sont actuellement en vente sur les marchés de Gannat, Riom, Saint Joseph à Clermont Ferrand et à la maison sur commande. L'autre partie de l'exploitation est occupée par quatre vaches Jersiaises et trois primholstein dont la totalité de la production est transformée en fromage (le jersiais, le vernet et le cendré de Manon) et pour finir un atelier finition de volailles fermieres au petit lait de fromagerie et de céréales.
 
Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"
Cette façon de travailler permet de fidéliser un groupe de clients toute la saison, aussi bien pour la vente directe que pour mes AMAP. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? La vente directe représentait 90% de mes ventes quand je me suis installé en 2003. Suite à cela mon verger s'est agrandi et les arbres sont de plus en plus productifs : J'ai plus de clients en ventes directes mais le % de vente a baissé puisque j'ai beaucoup plus de productions. Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je suis déjà en "BioCohérence" : nouveau logo de la FNAB créé depuis Juillet 2010.
 
 
LA CHARTE DU VIGNERON INDEPENDANT
Nous sommes professionnels parce que nous connaissons parfaitement notre métier, de la gestion du vignoble jusqu'à l'accueil et la vente de nos vin à nos clients. Ce vigneron : - respecte son terroir, - travaille sa vigne, - récolte son raisin, - vinifie et élève son vin, - met en bouteille sa production dans sa cave, - commercialise ses produits, - se perfectionne dans le respect de la tradition, - accueille, conseille la dégustation et prend plaisir à présenter - le fruit de son travail et de sa culture.
 
Et le bilan carbone ?
La consommation des produits locaux met en place un mécanisme simple "production > récolte > vente > consommation". Consommer local, c'est aussi aider les fermiers à élargir leurs activité de vente en direct. En effet, une grande partie de la production des fermiers est acheminée vers des clients qui eux n'hésiteront pas, pour des raisons de logistique et de coût, à leur faire traverser plusieurs milliers kilomètres.
 
Un peu d'histoire
En 2001, nous avons franchi le cap et entamé notre conversion à l'agriculture biologique avec l'objectif, notre certification obtenue, de nous lancer dans la vente de viande bovine à la ferme. La vente directe a donc commencé en 2003 avec les premières caissettes de vaches et rapidement de veaux. Pour leur répondre, nous avons donc commencé l'élevage de cochons et la vente de viande porcine en caissette en 2006. Installés à Saint Aubin Le Cloud, nous avons orienté notre exploitation vers l'élevage et la production de céréales.
 
Des nouvelles de la ferme des 4 étoiles
Ce beau projet qui doit permettre l'installation de Marielle, ma future associée n'a été possible que grâce à la vente de quelques unes de nos vaches à certains d'entre vous. Ce nouveau bâtiment nous permettra d'ici quelques mois d'augmenter de façon conséquente notre production laitière ainsi que le troupeau des vaches limousines, afin de nous permettre de mieux répondre à votre demande de produits issus de la ferme.
 
 
Interview de Mme Challier de "la Ferme des Bonshommes"
Comment organisez-vous vos distributions ? Nous choisissons avec une grande attention les porcs qui seront destinés à la vente directe. Nous récupérons les carcasses des porcs que nous avons choisis pour la vente directe. Notre commercialisation se fait essentiellement en vente directe sur les marchés et à la ferme. Du fait de votre propre production de céréales, vous êtes protégé des aléas boursiers.
 
Interview de M. et MmeGuerinot de "la Ferme Guerinot"
Nous faisons maintenant, depuis 4 ans, une petite production de pomme de terre sur 80 ares réservée à la vente locale au détail. La vente à la ferme se fait essentiellement le vendredi après midi et le samedi toute la journée. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? Nous ne la voyons pas évoluer beaucoup.
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Afin d'avoir un panel de légumes en vente directe bien achalandé qui suivent les saisons. Ce qui engendre un coût de revient élevé du fait qu'on n'écoule pas de grande quantité, du coup seul la vente en directe nous permet de faire une petite marge. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? En pleine expansion mais la vente au panier a eu une tendance à chuter depuis 2009 et là se stabilise. Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? C'est tout d'abord nos convictions qui nous ont amenées à l'agriculture biologique et l'agriculture biologique labellisée c'est la clientèle.
 
Interview de M. et MmeRouquette Rémy et Nadia de "la Ferme Pomayrol"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Nous faisons de la vente directe depuis 2001, et avons choisi de faire de la qualité à un prix raisonnable. Nous avons noté une augmentation de la consommation en vente directe. Notre principal média de communication étant le bouche à oreilles, nous misons essentiellement sur la qualité de notre production.
 
 
Interview de M. Ludovic Vassaux
Je me suis donc installé en mai avec cette race là, avec comme objectif de valoriser une production de veau de lait sous la mère en vente directe. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Au jour d'aujourd'hui, cela évolue plutôt bien, je n'ai jamais eu de colis invendu jusqu'à présent.
 
Dumoulin
Production et vente de Tome des Bauges AOC.
 
Verger de Goutte d'Or
Ferme en agriculture biologique spécialisée en arboriculture dans le Lot et Garonne, production de pommes, cerises, coings et prunes, jus de pomme et confitures, vente à la ferme, aux AMAP, gros et demi-gros.
 
BALAZU DES VAUSSIERES
La vente de notre production va essentiellement à des particuliers.
 
 
EPLEFPA des Landes
Nous réalisons une vente mensuelle de boeuf et de veau en colis de viande en frais : colis "gourmandise" de 5kg de pièces nobles de boeuf colis "familial" de 5kg de steaks hachés colis "cordon bleu" de 5k de bourguignon colis "Tendre et rosé" de 5kg de pièces nobles de veau Les ventes de poulet ont lieu tous les 2 mois environ : Colis "lou pioc" de 4 poulets bio prêt à cuire Par ailleurs, nous commercialisons de la charcuterie (rillettes de poulet, saucisson et viande séchée de boeuf) ainsi que des plats cuisinés en bocaux et en poche sous vide : daube, blanquette, Boeuf Bolognaise, poulet basquaise,, poulet aux écrevisses, tripes, axoa. 40 vêlages/an 75 UGB Taux de renouvellement annuel 30% SAU 63 Ha Commercialisation en vente directe : 75% de la production Engraissement 15 vaches de réforme / an Boeuf Chalosse 50% et vente directe 50% Vente de 20 broutards mâles / an dont 1/3 en vente directe Vêlages groupés en IA CA : 360 000 euros/an Une exploitation agricole au service de la formation et du développement : Les exploitations de lycées agricoles mettent en place des systèmes d'exploitation à dimension réelle avec un objectif d'équilibre budgétaire. Les broutards mâles sont vendus une fois sevrés à 6 mois (280 à 350kg de poids vif) pour l'engraissement à l'étranger et en France ou (pour la quasi totalité) en vente directe.
 
GAEC DU CROC DU MERLE
Nous avons 10 ha de vigne, vente directe de nos vins, en bouteilles et cubis. Production de fromages de vache, vente directe sur la ferme. Vente directe de gelée de cassis, sirop et creme de cassis.
 
S.C.E.A L'Escargot de mouliherne
Vente à la ferme du lundi au vendredi mais aussi le week end sur rendez vous. Elevage, production et aussi transformation d'escargot : - en conserve - en frais mais aussi en surgeles.
 
APIBAR Miellerie RAYSSAC
Vente directe de miels naturels bruts d'Occitanie. Démarrage de la production de propolis au printemps 2011.
 
 
Pierre OUDOT
Production de stigmates de safran, sans forçage , sans amendements, sans pesticides ! Vente de safran et d'oignons sur place et sur rendez-vous.
 
EARL LESPINASSE
Vente directe aux consommateurs à la ferme et par correspondance. Production familiale et artisanale de canards gras dans le Gers.
 
Jardin d'Anthémis
Vente direct le mercredi entre 16h/18h de préférence sur RDV et commande. Vente au panier AMAP et demi-gros. Production légume de saison.
 
Le verger de Cadeilhan
La vente directe est pratiquée depuis l'origine. Production de pommes en lutte raisonnée depuis plus de 20 ans. Une partie de la production est transformée en jus déclinée en trois catégories : filtré, non filtré et gazéifié.
 
 
EARL DE LANDEFRIERE
VENTE DE VIANDE DE PORC EN SOUS VIDE EN COLIS DE 5 OU 10 KG LIVRE A DOMICILE SELON DISTANCE. PRODUCTION SANS OGM AVEC L ALIMENT FABRIQUER A LA FERME.
 
cave de la fosse
Accueil à la ferme tous les jours, pour déguster nos produits et vente sur place à la Cave. production artisanale de cidre, poiré, jus de pomme, apéritif à base de cidre (le Fosséen) region pays d'ouche au nord du perche.
 
EARL LA COMBE
En vente directe à la ferme, pommes de terre, colis de viande bovine et veaux sous la mère sur commande. Ferme en agriculture biologique dans le bocage vendéen en polyculture élevage bovins viandes et production de légumes secs.
 
Biperduna
Plants de Goji Pour 2010 en cueillette sur les arbustes dans le champ Vente direct sur notre site: piment-espelette. Production de piment basque en Biologie Plants, poudre, corde sèche, graine sauce basque, purée.
 
 
Ferme auberge du Domaine de la Couture
Tous ces produits sont en vente directe ou à déguster sur place dans notre ferme auberge. Nous élevons nos volailles en liberté (poulets ,pintades ,canards ,dindes ,oies) chapons, des chèvres pour la production de délicieux petits fromages, des cochons, des veaux et des lapins.
 
Nos produits
Notre production de produits fermiers est en vente directe à la ferme ou sur les marchés.