Vente Bio

Vente Bio

Interview de M. Paul Penicaud de la ferme "LA VOLAILLE BIO DE LIGOURE"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Je trouve ça très bien, tous les effets sont bénéfiques. Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? J'ai choisi l'agriculture biologique pour appliquer mes convictions : je pense que toutes les filières, et en particulier les filières agricoles, doivent être cohérentes. J'ai choisi de montrer aux gens que produire des poulets bio ne coûte pas plus cher que des poulets fermiers.
 
Interview de la ferme "BIPERDUNA"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? Nous nous sommes adaptés, nous réceptionnons aujourd'hui des groupes pour des visites de l'exploitation et vente. Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je produis en agriculture biologique essentiellement à cause de l'impact de l'alimentation sur la santé.
 
AB = Agriculture Bio ou Agro Business
Les prix à la vente n'ont plus alors qu'à parler ! Alors que nous parlons de la loi sur l'eau et de la protection de nos nappes, ces vergers, par leur forte densité arbres/ha, demandent des arrosages très importants. Soyons responsable par le coeur et non par intérêt? En conclusion, pour guider au mieux nos consommateurs, je leur conseille d'abord de se tourner vers des productions locales comme la vente directe à la ferme, les marchés de producteurs, les AMAP, etc. Agriculture Biologique et Agro Business en Arboriculture Devant les pressions économiques, politiques, industrielles, écologiques, l'arboriculture fruitière biologique d'aujourd'hui se tourne vers une bio à 2 vitesses : une bio dite « classique » produite par des producteurs locaux sur de petites exploitations et une bio dite « industrielle » produite sur de grosses exploitations qui ont souvent une double activité : bio et chimique.
 
Interview de M. Jean François Gautheron de la ferme "GAUTHERON"
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? J'ai la chance de voir une évolution énorme de mes ventes et de mon fichier clients, grâce à mon travail sur la ferme, mais grâce également à mes clients qui ont vanté mon travail aux médias, que je n'ai jamais repoussé que ce soit journaux locaux (le journal de Saône et Loire, la Renaissance), presse nationale (le monde), presse spécialisée (le particulier pratique ou 60 millions de consommateurs) mais aussi les chaînes télévisées (FranceÔ ou M6 avec Capital). Le bio en légumes et fruits c'est très bien mais pour la viande bovine je trouve le surcoût énorme car les particuliers ont souvent un budget restreint.
 
 
Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"
Cette façon de travailler permet de fidéliser un groupe de clients toute la saison, aussi bien pour la vente directe que pour mes AMAP. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ? La vente directe représentait 90% de mes ventes quand je me suis installé en 2003. Suite à cela mon verger s'est agrandi et les arbres sont de plus en plus productifs : J'ai plus de clients en ventes directes mais le % de vente a baissé puisque j'ai beaucoup plus de productions. Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ? Je suis déjà en "BioCohérence" : nouveau logo de la FNAB créé depuis Juillet 2010.
 
Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"
Afin d'avoir un panel de légumes en vente directe bien achalandé qui suivent les saisons. Ce qui engendre un coût de revient élevé du fait qu'on n'écoule pas de grande quantité, du coup seul la vente en directe nous permet de faire une petite marge. Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ? En pleine expansion mais la vente au panier a eu une tendance à chuter depuis 2009 et là se stabilise. Afin de continuer dans la même démarche et de réponde à la demande de la clientèle nous avons passé la ferme en agriculture Bio et DEMETER.
 
Viande de boeuf bio en AOC Maine-Anjou
Viande de boeuf bio en AOC Maine-Anjou Vente directe de viande de boeuf issu d'une ferme Bio.
 
EPLEFPA des Landes
Nous réalisons une vente mensuelle de boeuf et de veau en colis de viande en frais : colis "gourmandise" de 5kg de pièces nobles de boeuf colis "familial" de 5kg de steaks hachés colis "cordon bleu" de 5k de bourguignon colis "Tendre et rosé" de 5kg de pièces nobles de veau Les ventes de poulet ont lieu tous les 2 mois environ : Colis "lou pioc" de 4 poulets bio prêt à cuire Par ailleurs, nous commercialisons de la charcuterie (rillettes de poulet, saucisson et viande séchée de boeuf) ainsi que des plats cuisinés en bocaux et en poche sous vide : daube, blanquette, Boeuf Bolognaise, poulet basquaise,, poulet aux écrevisses, tripes, axoa. 40 vêlages/an 75 UGB Taux de renouvellement annuel 30% SAU 63 Ha Commercialisation en vente directe : 75% de la production Engraissement 15 vaches de réforme / an Boeuf Chalosse 50% et vente directe 50% Vente de 20 broutards mâles / an dont 1/3 en vente directe Vêlages groupés en IA CA : 360 000 euros/an Une exploitation agricole au service de la formation et du développement : Les exploitations de lycées agricoles mettent en place des systèmes d'exploitation à dimension réelle avec un objectif d'équilibre budgétaire. Les broutards mâles sont vendus une fois sevrés à 6 mois (280 à 350kg de poids vif) pour l'engraissement à l'étranger et en France ou (pour la quasi totalité) en vente directe.
 
 
earl les tourelles
Producteur de legumes bio en vente directe sur la ferme dans l'essonne 91. Mais aussi la vente de différents autres produits bio !! A bientôt Jérôme.
 
Jardin d'Anthémis
Vente direct le mercredi entre 16h/18h de préférence sur RDV et commande. Vente au panier AMAP et demi-gros. Agriculture Bio depuis 30 ans en Sologne.
 
Eleveur de viande bovine
Vente directe de viande de boeuf et de veau élevé sous la mère au coeur d'une ferme herbagère Bio. Vente de plats cuisinés (daube, tajine aux abricots, tripes au vin blanc ou à la tomate, mousse de foie, rillettes à la graisse d'oie, bolognaise, coeur confit) pur boeuf et de produits séchés (jambon, saucisson, émincé) pur boeuf également ainsi que de la tête de veau.
 
Les légumes d'Utopaille
Chaque repas est composé avec une attention particulière privilégiant : > la qualité des produits (certifications bio, labels) > leur fraîcheur (pas de transport, pas de stockage) > la saisonnalité et les cycles de vie naturels > la proximité avec d'autres producteurs locaux > le contact et la vente directe.