Mot de passe oublié ?

Côté vignes

Soucieux de la protection de l'environnement au Domaine de la Raimbaudière nous pratiquons la culture raisonnée comme l'enherbement pour éviter le ravinement et l'emploi massif de désherbant. L'application de produit phytosanitaire se fait de manière raisonnée et non systématique, ceci dans l'optique d'une agriculture durable.

Le Chenin

Nulle part ailleurs il n'exprime mieux la richesse des terroirs. Cépage tardif, il sait s'adapter aux différents microclimats de l'Anjou, en offrant une étonnante palette de vins. Récolté en début de vendanges, il permet d'élaborer des vins blancs secs racés ou des vins de base pour vins de fines bulles. En fin de vendanges, après le développement du Botrytis cinerea ou un passerillage (dessèchement des raisins sous l'effet du soleil et du vent), il donne naissance aux grands vins moelleux et liquoreux du Val de Loire, dont l'aptitude à la garde est exceptionnelle.

Le Cabernet Franc

En général vinifié seul, il trouve en Val de Loire toute son expression. Premier cépage rouge de la Loire, où son implantation remonte au XIème siècle, il est utilisé principalement pour l'élaboration des appellations Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Saumur, Saumur Champigny, Anjou et Anjou-Villages. Il permet en outre de réaliser des vins rouges d'assemblage, en appellation Touraine. La production de vins rouges ne doit pas occulter la place du Cabernet Franc dans l'élaboration des vins rosés où il est généralement utilisé en monocépage pour le Cabernet d'Anjou.

Le Grolleau (ou Groslot)

Originaire de Touraine, il donne des rosés faciles à boire, fruités, demi-secs. Après le Cabernet Franc et le Gamay, c'est le cépage rouge le plus planté en Val de Loire. Vigoureux et résistant, il assure encore un sixième de la production totale de la région. Majoritaire en Rosé d'Anjou, il est également utilisé en assemblage avec des rosés plus secs comme Rosé de Loire.




Ces articles peuvent aussi vous intéresser !