Mot de passe oublié ?

Elevage et fabrication


Le Maine-et-Loire profite d'une douceur météorologique propice à l'élevage des escargots en plein air.
Au début du printemps, je retourne tout le terrain du parc qui va accueillir les jeunes pensionnaires.

Je plante du trèfle dont ils se nourrissent et je complète leur alimentation avec des aliments naturels.

Je dépose les oeufs d'escargots dans le parc. Le parc est entouré et couvert de filets pour empêcher les oiseaux de venir déjeuner.
Des pièges arrêtent les limaces et autres voraces prédateurs.

Les helix aspersa maxima grossissent jusqu'à fin septembre / début octobre.

Avant leur enfouissement pour l'hibernation, je les ramasse et les conditionne pour un stockage en chambre froide à 5°C, ils entrent en hibernation.


Je fais ainsi passer l'hiver aux reproducteurs pour l'année suivante et transforme les autres au fur et à mesure des demandes. Dans mon laboratoire, tout équipé aux dernières normes en vigueur, je réalise tout le processus d'abattage, de cuisson de préparation et de mise en bocaux.

Pour la cuisson, je prépare un court-bouillon avec des carottes, persil plat, sel, ...

Après la cuisson, je réalise une opération manuelle de préparation, j'enlève l'organe reproducteur.

Les bocaux sont stérilisés avec un autoclave, en respect des dernières législation sanitaires. Les bocaux ont donc une DLC (Date Limite de Consommation) de 3 ans.

Les coquilles sont lavées, puis remplies avec un escargot et du beurre à l'ail. Sous forme d'assiettes, ces coquilles sont soient vendues immédiatemment soient congelées.

Les bocaux et assiettes d'escargots en coquilles font l'objet d'analyses régulières par les services sanitaires.




Ces articles peuvent aussi vous intéresser !