Mot de passe oublié ?

La production

ESPACE ÉLEVAGE

Les différentes étapes de l'élevage

Les bâtiments et le plan d'épandage nous permettent d'être aux normes dans le cadre du Programme de Maîtrise des Pollutions d'Origines Animales.
L'environnement est pris en compte dans notre réflexion sur la conduite de l'exploitation, que ce soit pour l'élevage ou les cultures.

Maternité

Nous travaillons avec la souche Hyla (Génétique), cela nous permet d'obtenir un lapin avec une bonne conformation.
La reproduction se fait par insémination artificielle pour 2 raisons majeures :
- une organisation de travail optimisée
- le maintien d'un haut potentiel du cheptel

Conduite : La reproduction se fait en bandes tous les 15 jours, permettant ainsi une régularité d'approvisionnement.

Après 30 jours de gestation, les lapereaux passent 5 semaines avec la mère, pour aller ensuite en engraissement.

Engraissement

Les lapins sevrés sont rationnés jusqu'à 55 jours d'âge. Ensuite on utilise un aliment finition jusqu'à 90-100 jours.

Au départ, ils sont disposés par 3, pour optimiser le processus de rationnement. Nous les finissons un par un, de façon à homogénéiser le lot avant la vente.

Le lapin idéal pour l'abattage atteint 2,7 kg environ, et sont trié individuellement au niveau du dos.

Une alimentation très technique

Nous travaillons avec des fabricants qui ont un savoir faire spécifique à la production cunicole.
La nourriture est sous forme de granulés. Ceux-ci sont composés à 100% de végétaux, minéraux et vitamines.
Les ingrédients principaux sont la luzerne, son de blé, tournesol, pulpe de betterave.

Tous les ingrédients sont sélectionnés suivant des critères très stricts, de façon à fournir une régularité dans la fabrication. Le lapin ayant une double digestion, il ne supporte pas les variations de composition.

Les besoins du lapin évoluent tout au long de sa croissance.

Nous devons fournir ce qu'il faut au bon moment, de façon à optimiser cette croissance.
C'est pour cela que l'on peut observer des variations dans les proportions de chaque composant du granulé.

Exemples de composition :
Nous accordons une grande importance à la proportion en luzerne (30 % de luzerne dans la composition est un minimum). C'est un composant essentiel pour un bon fonctionnement du système digestif.

De plus la luzerne est riche en acides gras poly-insaturés oméga 3 et oméga 6, éléments bénéfiques pour la santé humaine.

ESPACE ABATTOIR, DIFFÉRENTES ÉTAPES

La présence de l'outil d'abattage sur l'exploitation est essentielle pour obtenir une viande de qualité. En effet, les animaux ne subissent pas de stress pendant le transport. Ceci va dans le sens du bien-être animal.

Notre atelier de transformation dispose d'un agrément CEE. C'est une démarche supplémentaire pour une sécurité sanitaire que tout consommateur est en droit d'obtenir.

Les différentes étapes étant manuelles, chaque lapin est inspecté visuellement plusieurs fois. Ceci permet de détecter des salissures ou anomalies disgracieuses.

Le ressuyage est une phase importante pour la conservation et la tendreté de la viande. Cette phase dure 3 heures minimum.

Nous abattons en fonction des commandes, nous livrons le lendemain, cette organisation assure une fraîcheur optimale recherchée par notre clientèle.



Ecrire un commentaire

La saisie du commentaire est limitée à 1200 caractères.
(optionnel)
(optionnel)  (Votre adresse email ne sera pas publié)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser !