Mot de passe oublié ?
RESEAU-FERMIER.COM»» Toutes les interviews de fermiers»» INTERVIEW DE M. BENOîT PIRON DE LA FERME "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"

Interview de M. Benoît Piron de la ferme "EARL LES VERGERS DE PIROUETTE"

Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Vos produits sont issus d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ?
Piron Benoît Réponse de Piron Benoît

Je suis déjà en "BioCohérence" : nouveau logo de la FNAB créé depuis Juillet 2010. Cette nouvelle identification me permet aujourd'hui de me différencier de la Bio intensive et industrielle qui se construit.

Biocohérence certifie déjà que l'exploitation est 100% Bio contrairement au AB européen qui à ce jour est une agriculture pour les doubles activités.

Je ne suis pas militant mais je tiens à me démarquer pour que les consommateurs fassent bien la différence entre la Bio Business et la Vraie Agriculture Biologique.

Bref, si je me suis mis à l'AB c'est surtout par conviction personnelle depuis de nombreuses années : par mes études (BTSA arboricole et certificat de spécialisation en Agrobiologie), pour manger sain, pour préserver notre belle nature et pour des raisons de santé familiale.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Étant donné toutes les variétés présentes sur votre exploitation, est vous en mesure de produire toute l'année des fruits ? comment organisez vous votre production ?
Piron Benoît Réponse de Piron Benoît

Mon but est de produire des fruits une partie de l'année mais surtout pour étaler et respecter les saisons.

C'est pour cela que j'ai choisi de commencer par les fraises (Mai), puis prunes, cerises, abricots, framboises, poires, coings, pommes et kiwis.

Cette façon de travailler permet de fidéliser un groupe de clients toute la saison, aussi bien pour la vente directe que pour mes AMAP.

Mon seul creux sera de la mi-mars à la fin avril (généralement la période de vacances pour moi). Je préfère produire moins mais avoir un plus grand choix d'espèces fruitières.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Quelle est aujourd'hui, sur un plan géographique, l'étendue de votre notoriété ?
Piron Benoît Réponse de Piron Benoît

C'est aujourd'hui un avantage mais aussi un gros inconvénient : les Vergers de Pirouette sont connus sur toute la Région Poitou-Charente et un peu sur les département limitrophe : 85, 49, 87, etc.

Je ne regrette en rien d'être connu car j'y écoule mes fruits rapidement mais ma frustration est surtout celle de refuser des clients car la demande est nettement supérieure à l'offre.

Alors pour palier cet handicap, j'envisage de m'agrandir (un peu), pour satisfaire un peu plus de personnes, mais en aucuns cas j'envisage d'avoir une très grande exploitation.

Ce type de structure ne va pas avec le bio : éthiquement et techniquement parlant....


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en direct ?
Piron Benoît Réponse de Piron Benoît

La vente directe représentait 90% de mes ventes quand je me suis installé en 2003.

Suite à cela mon verger s'est agrandi et les arbres sont de plus en plus productifs : J'ai plus de clients en ventes directes mais le % de vente a baissé puisque j'ai beaucoup plus de productions.

Mais disons qu'aujourd'hui la vente directe représente 50%, avec des clients de Poitiers, la rochelle, etc...





Ces articles peuvent aussi vous intéresser !