Mot de passe oublié ?
RESEAU-FERMIER.COM»» Toutes les interviews de fermiers»» INTERVIEW DE M. SéBASTIEN ELLUIN DE LA FERME "LE JARDIN DU PAPET"

Interview de M. Sébastien Elluin de la ferme "Le jardin du papet"

Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Pouvez-vous nous présenter votre exploitation ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

La ferme a été créée il y a 12 ans, sur des terres nouvellement acquise par mon père, anciennement exploitant, il a commencé à cultiver des légumes en les soignant par isothérapie.

Cette méthode de soins utilise des plantes pour traiter d'autres plantes, en faisant des dilutions très élevées.
Mon père avait entrepris cette démarche de soins, mais sans pour autant faire une recherche de label. Il voulait développer un maraîchage en agriculture naturelle.

A titre personnel, je l'ai rejoint trois ans après pour continuer sur le même mode de soins des plantes. Afin de continuer dans la même démarche et de réponde à la demande de la clientèle nous avons passé la ferme en agriculture Bio et DEMETER. Cela fait maintenant 7 ans que la ferme respecte les principes de l'agriculture biodynamique.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Votre production est issue d'une méthode de production BIO (Agriculture biologique), pouvez vous nous dire ce qui vous a poussé à aller dans ce sens ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

C'est tout d'abord nos convictions qui nous ont amenées à l'agriculture biologique et l'agriculture biologique labellisée c'est la clientèle. C'est une réponse rassurante apportée aux clients, car le contrôle des méthodes rassurent.

Il faut aussi dire que cela ouvre un débouché supplémentaire, car cela nous permet de vendre nos produits au juste prix par rapport à leur valeur puisqu'on peut justifier qu'on travaille en AB alors qu'en agriculture traditionnelle on ne pouvait vendre notre production qu'aux prix conventionnels malgré nos méthodes respectueuses de l'environnement.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Sur votre exploitation, quelles sont les variétés cultivées ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

Nous cultivons 45 variétés de légumes :
- des légumes anciens de chez Germinance
- des hybrides, pour les cultures plus délicates aux rendements compliqués

On fait un mixe entre les variétés hybrides qui nous permettent un certain rendement et des variétés populations pour retrouver les saveurs.

Mon salarié et moi-même travaillons des superficies assez faibles en rotation sur 5 hectares. Afin d'avoir un panel de légumes en vente directe bien achalandé qui suivent les saisons.

Mon père a quitté l'exploitation il y a 4 ans, il y a donc un salarié, moi-même ainsi que des coups de main de la famille au coup par coup pour des livraisons. J'emploie aussi un saisonnier pour 6 mois et un autre qui vient de manière un peu plus aléatoire à des moments plus décalés sur la saison d'été. Ce qui fait que nous sommes deux durant 6 mois et 3,5 le restant de l'année.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Quelle est aujourd'hui, sur un plan géographique, l'étendue de votre notoriété ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

On travaille vraiment en local, les villages alentours sur un périmètre de 25 kms.
Nous effectuons nous mêmes nos distributions. D'autres producteurs font de même et ils sont présents un producteur de miel, de viande....

Une fois par semaine, nous vendons à la ferme sous la forme de panier et à l'extérieur via des AMAP, mais nous avons aussi une clientèle de voisinage qui vient acheter lors des journées de ramassage.

Le contenu change en fonction des saisons et des semaines. En effet nous effectuons un suivi informatique qui nous permet, tout en restant dans la saisonnalité, de varier le contenu des paniers semaine après semaine
Les clients souscrivent un abonnement annuel pour la plupart.

L'avantage de l'AMAP c'est d'avoir en partie une idée de ce qu'on va gagner dans les mois qui suivent. C'est un engagement citoyen qui permet une gestion efficace des débouchés, ses avantages la visibilité et la sûreté dans le temps. Il a aussi ses inconvénients dans le sens, du fait de la grande diversité de nos produits nous n'avons pas l'outillage adapté à chaque plante ce qui nous oblige à tout faire à la main. Ce qui engendre un coût de revient élevé du fait qu'on n'écoule pas de grande quantité, du coup seul la vente en directe nous permet de faire une petite marge.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Depuis ces dernières années, comment avez vous vu évoluer les pratiques de la vente en directe ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

En pleine expansion mais la vente au panier a eu une tendance à chuter depuis 2009 et là se stabilise.

Car le panier fonctionne à 70 % par le bouche à oreille, les listes d'attente étaient très importantes, ce qui en a découragé beaucoup. Cela a aussi attiré la convoitise de certains grossistes maraîchers en se disant qu'ils pouvaient écouler une marchandise de moins bonne qualité par ce biais, ce qui a aussi fait du tort à ceux qui voulait vendre de la qualité par la vente au panier.

L'effet du bouche a oreille a été générateur d'un engorgement qui nous a obligé à refuser des personnes. Certaines personnes ont cru aussi pouvoir acheter du bio à moindre coût mais en travaillant 45/50 variétés le coût de revient est élevé donc évidement on ne peut pas vendre les produits aux mêmes prix qu'en magasins discount. Les prix en AMAP sont forcément moins élevés que dans un magasin bio ou d'un marché en vente directe mais pas non plus un prix bradé du fait d'un coût de revient élevé.

Beaucoup de personnes se sont aussi rendu compte que c'est assez contraignant car on ne choisit pas son contenu ni l'heure ni le jour de retrait du panier, en effet la distribution est effectuée par des bénévoles donc il faut bien respecter le jour et le créneau horaire définis par nos soins sur des lieux publics.

C'est un vrai mouvement militant qui va à contre courant de la grande distribution et qui propose une production de qualité, pleine de fraîcheur mais qui n'a pas tous les avantages de la grande distribution. C'est un mode de consommation solidaire et éthique.

Moi je me nourris exclusivement dans les AMAP pour tous les autres produits mais j'avoue que ce sont des contraintes bien vite effacés par la qualité et la fraîcheur des produits.


Question de reseau-fermier.com Question de reseau-fermier.com
Notez-vous une augmentation de la demande de paniers ?
ELLUIN Sébastien Réponse de ELLUIN Sébastien

Nous n'avons aujourd'hui plus de file d'attente, très peu d'AMAP en ont également, alors qu'avant cela était une généralité. Nous avons désormais des noyaux durs de personnes très motivées qui nous suivent depuis le début (8 ans), certains nous quittent car ils se rendent compte que le système ne leur convient pas, d'autres partent pour modification de la cellule familiale, ou déménagent.

Ce sont plus des raisons comme cela qui font partir les personnes qu'autre choses.
Pour les adhérents engagés sur l'année, la relation de confiance s'est développée, c'est familial.




Ecrire un commentaire

La saisie du commentaire est limitée à 1200 caractères.
(optionnel)
(optionnel)  (Votre adresse email ne sera pas publié)

Ces articles peuvent aussi vous intéresser !